Une décennie après la canicule meurtrière de 2003, on continue de se méfier des fortes montées de chaleur et du réchauffement climatique.

La canicule toujours d'actualité

Durant l'été meurtrier de 2003, 15 000 personnes ont trouvées la mort durant la première moitié du mois d'aout. Depuis cet été tragique, le gouvernement et les collectivités ont mené des actions préventives pour protéger les personnes sensibles aux fortes chaleurs. Le Plan National Canicule (PNC) est prévu pour prédire l'arrivée d'une canicule et de coordonner les moyens mis en place au niveau local et national. Le PNC a pour but de prévenir les risques de canicule, cependant il n'implique pas nécessairement de rénovation ou d'investissement dans les matériaux de maintient de température. Les personnes âgées sont les plus vulnérables face aux pics de chaleur estivaux.

À l'heure actuelle, nous entamons le printemps 2014 avec de belles journées ensoleillées, depuis début mars. La température était anormalement haute pour un hiver pas tout à fait terminé. Quand on y réfléchit, on se dit que cet été risque d'être très chaud. C'est pour ça qu'il faut prendre des mesures pour éviter les risques encourus.

Les rideaux qui bloquent les rayons du soleil

L'air conditionné est indispensable pour maintenir la température à un niveau frais. Pourtant, la climatisation n'est pas le seul équipement qui préserve de la chaleur. On ne sait jamais quand la climatisation risque de tomber en panne, si c'est le cas en maison de retraite, les conséquences peuvent être désastreuses. Donc, les collectivités et organismes à la tête de maisons de retraites doivent anticiper les risques. Des systèmes d'isolation et des simples rails de rideaux, plein de progrès technique, nous permettent de nous préserver des grosses chaleurs. Des rails rideaux permettent d'envelopper l'intégralité d'une fenêtre ou baie vitrée (Voir les rails et accessoires du fabricant et distributeur Odec). Avec un rideau opaque, les rayons du soleil ne passent pas donc ne contribuent pas à chauffer la pièce.

Si la climatisation d'une maison de retraite tombe en panne, les rideaux opaques peuvent littéralement sauver des vies : La capacité de maintient de la température de confort n'est pas aussi puissante qu'avec l'air conditionné, mais pour un matériau qui ne consomme aucune énergie, il se montre tout aussi efficace. Mieux encore, la consommation d'énergie est nulle et l'air n'est pas refroidi donc il n'y a pas de contraste trop important entre la température de deux ou plusieurs pièces. Un double impact est crée avec ces rails fonctionnels accompagnés de rideaux opaque:

  • Combinés avec l'air conditionné, ils assurent une double protection, permettent de minimiser la consommation d'air frais et prend le relais dans le maintient la température en cas de panne.
  • Sans air conditionné, la température est diminuée et aucune énergie n'est consommée. On limite donc la surconsommation de climatisation durant l'été.
Proposé par Cimbat
Le 03/21/2014