Qu'il s'agisse d'extérieurs privés ou public, bon nombre d'usagers constatent que l'entretien des mortiers joints réclame une surveillance importante. En effet, avec les effets du froid ou des intempéries, ils sont soumis à des conditions extrêmes qui leur sont parfois fatales.

Les risques d'un mortier joint dégradé

Lorsqu'un joint est dégradé, il peut représenter plusieurs risques, aussi bien au niveau de la sécurité qu'au niveau de l'esthétisme des espaces publics.

Au niveau de l'esthétisme, ce sont surtout les repousses de mauvaises herbes qui s'avéreront fatales. Que ce soit dans une propriété privée ou publique, la zone paraîtra très mal entretenue. Par ailleurs, en coupant l'effet visuel créé par les pavés, c'est l'intégralité de la parcelle pavées qui en sera affectée.

Au niveau de la sécurité, c'est un niveau des fissures de joints ou lorsqu'ils sont inexistants qu'ils présentent des risques. En effet, l'absence de joint ne protège plus le pavé qui se verra probablement fissuré - ou pire, fendu. Ces petites différences de surface au sol son très dangereuses, et plus particulièrement pour les enfants et personnes âgées qui risquent la chute.

L'entretien des joints est un indispensable

Alors qu'un simple joint non rénové représente un risque tant au niveau de la sécurité que de l'esthétisme, leur entretien ne prend que très peu de temps et n'est pas coûteux. En protégeant efficacement les pavés, le mortier joint permettra ainsi de limiter les frais de rénovation sur le long terme.

Vous souhaitez en savoir plus pour savoir quel mortier est le plus adapté à vos besoins ? Contacter le fabricant, leader européen dans le domaine : Romex.

Proposé par Cimbat
Le 03/20/2014