L'environnement maîtrisé et la contamination particulaire étant des sujets particulièrement complexes qui demandent énormément de précision, la norme NF EN ISO 14644-4 a pour but de guider les concepteurs de salles propres dans leurs démarches et faciliter leur communication.

De la conception …

Véritable guide, la norme prévoit l'expression des besoins des futurs utilisateurs de la salle blanche afin de constituer, par la suite, le cahier des charges le plus complet possible. Il faut ainsi indiquer dans les grandes lignes puis avec précision, les activités auxquelles la salle se destine et les exigences en termes de maîtrise de l'environnement que cela implique. Cela passe ainsi par la classe de propreté particulaire exigée, la disposition et la configuration de l'installation ou encore les besoins concernant la sécurité et le confort du personnel.

… à la construction …

La construction d'une telle salle implique des travaux « propres » qui respectent des protocoles et procédures strictes afin d'éviter toute contamination de l'espace. Tous les matériaux utilisés doivent correspondre au cahier des charges établi puisque ils ont été fabriqués et sélectionnés pour leur aptitude à favoriser un environnement sain.

… en passant par les essais

La partie 4 de cette norme prévoit que des essais doivent être effectués avant le commencement de l'activité professionnelle de la salle afin de vérifier que celle-ci est apte à l'emploi et que les systèmes de filtration fonctionnent correctement. Aussi, lors de cette phase de réception, le personnel doit être formé au fonctionnement, à la maintenance et à l'entretien de la salle.

Proposé par GDA
Le 08/25/2014