Le marché des machines d'occasion est aujourd'hui en pleine expansion.

Le marché, fort de ses 40 % de croissance par an, ne pourrait pas aller mieux. Les raisons de cette expansion sont multiples, mais nous pouvons citer la récession des milieux industriels ou l'évolution des moeurs vers des pratiques d'entraide et des pratiques plus responsables, plus écologiques. Et oui, acheter une machine d'occasion, c'est aussi lui donner une deuxième, une troisième, voire une quatrième vie !

La start up TradeMachines référence des engins de construction d'occasion et permet aux acheteurs d'avoir un aperçu du marché

TradeMachines a été fondé en 2013 à Berlin (Allemagne) par le docteur en génie mécanique Heico Koch, après que celui-ci ait constaté à quelle point il était compliqué de trouver une machine d'occasion sur Internet.

TradeMachines permet donc aux sites Internet de grande ampleur (Ritchie Bros, Surplex), mais aussi aux quelques 60 000 concessionnaires locaux dans le monde d'accroître leur visibilité, et de se concentrer sur ce qu'il font de mieux (vendre des machines) sans avoir à se soucier de l'aspect marketing.

D'autre part, TradeMachines permet aux potentiels acheteurs de comparer de nombreuses machines et de nombreux engins de construction, tout en restant sur une seule plateforme. Plus besoin de jongler entre plusieurs sites Internet ! À la manière d'un Trivago pour les hôtels ou d'un Kayak pour les vols, TradeMachines offre un aperçu du marché des machines d'occasion.

En fait, c'est un système gagnant-gagnant pour les acheteurs et les vendeurs: Les acheteurs peuvent facilement comparer les offres de plusieurs vendeurs, et ces derniers gagnent en visibilité Internet.

TradeMachines référence 30 000 engins de BTP d'occasion

En deux ans et demi, TradeMachines a permis de vendre 2,6 milliards € de machines et vient de lever 750 000€ via la plateforme de financement participatif Companisto. Aujourd'hui, plus de 500 000 machines sont référencées sur trademachines.fr, dont 30 000 engins de TP, et ce nombre ne cesse de croitre. En 2015, le chiffre d'affaire de TradeMachines s'élevait à 750 000€. Il devrait atteindre 1,6 millions € d'ici fin 2016, notamment grâce au lancement des plateformes françaises, italiennes et russes.

Proposé par TradeMachines
Le 05/20/2016