Nous rêvons tous d'un coin de paradis en pleine zone urbaine. Grâce à la démocratisation des toitures végétales à travers toute l'Europe, ce rêve est désormais possible. Mais quels sont les différents types de toitures végétales et lequel sera adapté à votre toiture et vos envies ?


La végétalisation extensive

Epaisse de 7 à 15 centimètres environ, la végétalisation extensive n'est - en général - pas praticable. Simple à mettre en place, elle ne requiert par ailleurs que très peu d'entretien. La végétalisation extensive se suffit à elle-même tout en assurant un équilibre écologique stable.


La végétalisation semi-intensive

Plus importante que l'extensive, la végétalisation semi-intensive est praticable et offre plus de végétation. On trouvera ainsi, sur une épaisseur de 16 à 20 centimètres, des herbes hautes, des plantes vivaces et autres herbacées. En fonction des limites imposées par le système et les impératifs en termes de croissance des racines, la végétalisation semi-intensive offre des possibilités de végétation infinies.


La végétalisation intensive - ou toiture jardin

Encore plus importante, la végétalisation de toiture intensive permet de créer un véritable jardin suspendu dans lequel les utilisateurs peuvent se balader. Parfaitement aménageables, ce sont les toitures végétales qui offrent le plus de libertés créatives - voire devenir multifonctionnelles : zones aquatiques, fontaines, bancs et autres mobiliers peuvent parfaitement s'intégrer. Bien évidemment, si le toit intensif parait idyllique, il réclame aussi un entretien beaucoup plus lourd.


En Belgique, l'un des plus grands intervenants dans ce domaine, Ibic, propose un site internet complet pour expliquer, dans le détail, le fonctionnement des toitures végétales. Cliquez ici pour le visiter et découvrir tout l'univers de la toiture végétale.


Proposé par Cimbat
Le 01/02/2014