Dans une interview menée le mois dernier par le magazine Salles propres, le nouveau président de l'Aspec, Abdel Khadir, évoquait les pistes de réflexion sur lesquelles l'association allait se pencher dans les prochains mois.

Une association multisectorielle

Des sciences de la vie à l'industrie technologique, les domaines d'activité ayant recours aux salles blanches et environnement maîtrisés sont divers et variés. Étant donné que l'Aspec est une association dont les adhérents proviennent de l'agroalimentaire, de l'aérospatial ou encore des établissements hospitaliers, la volonté du nouveau président est de confirmer ce large spectre d'activité et ainsi de pouvoir répondre aux attentes de tous. Afin d'arriver à ce but, l'Aspec verra son organisation évoluer et se structurer.

Une ouverture vers l'export

L'Aspec prenant part aux réflexions et évolutions des normes et règlements dans le secteur de l'ultra-propreté et des salles blanches à un niveau national et international, un des objectifs sera de confirmer ce rôle. Aussi pour continuer de grandir, l'ouverture à l'export est une piste envisageable tout comme la création d'un plus vaste réseau d'échanges.

Proposé par GDA
Le 11/19/2014