CAO (Conception assistée par ordinateur) et BIM (Building Information Modeling) font aujourd'hui partie intégrante des métiers de l'architecture. Permettant de modéliser les projets, ils offrent une vision plus concrète de leurs idées ... Mais demande un temps de réalisation extrêmement long. Face à cet inconvénient, Polantis est une solution remarquable.

La modélisation : un processus long

Ce qui prend du temps, dans la représentation 3D des projets proposés par les architectes, c'est bien évidemment la modélisation. La forme du composant ou de l'équipement seule n'est pas suffisante car, pour juger de la faisabilité du projet, de nombreuses autres caractéristiques sont implémentées dans ces logiciels, comme le poids du composant par exemple. Les modélisations, si elles devenaient plus fiables et permettaient de juger parfaitement la faisabilité d'un projet, devenaient aussi très difficiles à maîtriser.

Et si les modélisations étaient déjà prêtes ?

Et s'il existait une "banque" de composants préprogrammés, permettant de réduire les temps de travail lié à la modélisation des projets ? Tout le génie de Polantis est là. Cette simple idée permet donc, aujourd'hui, de disposer de cette banque pour faciliter les études de faisabilité des projets architecturaux.

Un exemple concret : Les murs mobiles

Les murs mobiles sont des composants qui permettent à une grande salle de se diviser en plusieurs plus petites pièces. En fonction des besoins, l'espace s'adapte donc parfaitement et se réajuste. Algaflex, leader français dans le domaine, propose son catalogue de produits sur Polantis. Ainsi, s'ils sont utilisés dans un projet, leur intégration aux logiciels de CAO et BIM se fait en quelques clics, évitant des heures de travail interminables. Les architectes gagnent donc en productivité.

Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur le site Polantis pour découvrir l'intégralité du catalogue !

Proposé par Cimbat
Le 12/20/2013