C'est en capitalisant sur son savoir-faire breveté, qui consiste à greffer des molécules actives dans du polyéthylène sans risque de pollution, que la gamme Termifilm® a pu se doter de plusieurs fonctionnalités dans un seul support : parer le bâti contre les racines et les termites.

Ces phénomènes, très connus pour l'endommagement du bâti, des aménagements intérieurs et extérieurs, et des réseaux enterrés, peuvent désormais être maîtrisés grâce à la gamme Termifilm®. Les invasions de termites sont stoppées et les racines sont détournées vers des espaces plus propices à leur développement.

LES TERMITES, DES NUISANCES DE POIDS DANS LE BÂTI

En France, les termites, insectes xylophages, sont des parasites reconnus, et les dégâts importants qu'ils occasionnent dans les bâtiments ont donné lieu à la promulgation d'une loi.

Pour faire face à la gravité des nuisances occasionnées par ces insectes, et mieux les prévenir, les pouvoirs publics ont adopté un dispositif législatif et réglementaire tendant à protéger les acquéreurs et propriétaires de bâtiments contre les termites et autres insectes à larves xylophages. La loi n° 99-471 du 8 juin 1999 définit les orientations générales en vue d'organiser les moyens de prévention et de lutte contre la propagation des termites sur le territoire. Le décret du 3 juillet 2000 et l'arrêté du 10 août 2000 en fixent les modalités d'application.

Deuxième décret « loi termites » : apporter des alternatives concrètes aux traitements anti-termite par épandage d'insecticide liquide sur le sol.

Le deuxième décret (n° 2006-591) d'application de la loi de 1999, dite « loi termites », a été promulgué au J.O le 23 mai 2006. Il a été suivi par l'arrêté du 27 juin 2006 relatif à l'application des articles R112-2 à R112-4 du code de la construction et de l'habitation.
Représentant un risque inacceptable pour l'environnement, le texte ne retient pas l'épandage de produit insecticide liquide sur le sol pour lutter contre les termites. Il exige donc la mise en place d'un dispositif de protection entre le sol et le bâtiment et concerne l'ensemble des communes de tous les départements pour lesquels un arrêté préfectoral est pris (cf. carte).

3 dispositifs sont possibles, soit :

✓ Par barrière physique,
✓ Par barrière physico-chimique,
✓ Par dispositif constructif contrôlable.


Son application est effective pour tous les permis de construire délivrés depuis le 1er novembre 2007, dans toutes les zones «termitées» (en vert sur la carte) sous arrêté préfectoral.

En 2013, on recense 51 départements infestés par les termites en métropole et 4 dans les Domaines d'Outre-Mer (DOM).
Les régions concernées sont le Sud-ouest, les départements des côtes atlantique et méditerranéenne, les départements bordant les vallées du Rhône, de la Garonne et de la Loire, l'Ile-de-France.


Bon à savoir sur les termites

Ils évoluent, en cheminant dans les matériaux de construction ou via les conduits (canalisations, vides sanitaires, gaines électriques, fissures ou jointements), en quête de nourriture : la cellulose.
Cette matière organique, la plus importante sur terre (+ de 50 % de la biomasse), est présente dans de nombreux matériaux dont le bois, les matériaux de construction (placoplâtre, isolants…), emballages, vêtements en coton, papiers,…


Au-delà de la réglementation

L'obligation réglementaire qui contraint les constructeurs à mettre en place un dispositif préventif termite est mal suivie en fonction des régions et des acteurs en charge du suivi de chantier.Cela tient souvent à une méconnaissance de la problématique termite sur les secteurs concernés. On dénombre aujourd'hui près de 10 000 chantiers curatifs Termites par an en France.
Il s'ensuit aujourd'hui des cas de sinistre où les constructeurs, non couverts contre ce risque, doivent faire effectuer un traitement dit curatif, dont l'efficacité est de 5 ans. Il est appliqué dans les maçonneries par procédé d'injection et implique leur perçage.
Egalement, dans le cas d'un bâti supporté par une structure en bois, s'il y a traces d'infestation, les pièces de bois en question doivent être traitées. Il est possible d'aller jusqu'au remplacement de certaines pièces s'il y a progression des termites à l'intérieur du matériau.

La toute-puissance des racines face à un obstacle

Les racines laissent très souvent les propriétaires démunis car ils ne peuvent que constater les dégâts, d'abord en surface, puis souterrains.
Le processus de fragilisation des matériaux par les racines est dû :

- à la croissance en diamètre des racines qui exercent une pression susceptible d'engendrer des dommages (par appui ou soulèvement) au niveau des fondations superficielles de type trottoirs, allées, terrasses mais aussi les réseaux et structures enterrés…
- plus problématique, et lié à la nature du sol, au phénomène de tassement au voisinage ou sous les fondations, suite à l'assèchement en eau du terrain par les racines.

L'hygrométrie souterraine, un point clé

Les racines sont naturellement incitées à se développer en direction du bâti puisque celui-ci s'oppose à l'évaporation et qu'il maintient donc une zone de sol plus humide sous sa surface.
Contrairement au processus d'évaporation naturelle de l'eau en surface qui va jusqu'à 2 m sous le sol, les racines d'arbres peuvent avoir une influence jusqu'à 4 voire 5 m de profondeur. Le phénomène sera d'autant plus important que l'arbre est en pleine croissance et qu'il a de ce fait besoin de davantage d'eau.

Les solutions pour prévenir le risque "racines"

Dans un projet de construction, des précautions d'ordre structurel peuvent être prises pour prévenir le risque « racines », lors de la conception des aménagements extérieurs, en respectant certaines distances pour les plantations.

Lorsqu'on souhaite intégrer le bâti dans un environnement qui donne toute sa place au végétal et/ou, également, protéger ses réseaux enterrés contre la colonisation par les cheveux racinaires, il est possible de faire appel à des solutions qui viendront renforcer la performance des matériaux face à ce risque.
Ces solutions prennent la forme de solutions physiques, dont certaines sont lourdes à mettre en œuvre, ou de solutions physico-chimiques, soit une barrière physique renforcée par une matière active.

Les points « chauds » autour du bâti

Sous le sol, les racines évoluent guidées par le niveau d'hygro-métrie le plus haut.
A proximité du bâti, les conduits sont les premiers points d'attraction. Cependant, les racines sont rarement à l'origine des fissures dans les conduites souterraines. Les zones qui vont attirer les racines sont avant tout les drains sur lesquels elles vont particulièrement agir.
En effet, par leur fonction de recueillement des eaux souterraines et leur structure perforée, les drains constituent une véritable ressource pour répondre aux besoins des végétaux.
Il est ainsi fréquent de constater des dégâts liés à l'interaction racines-drain : une fonction drainante non assurée ayant pour conséquence des risques de remontées capillaires dans le bâti pouvant aller jusqu'à l'insalubrité.

La nature du sol, un facteur aggravant

La présence de végétation arborée à proximité d'une maison, bâtie sur un sol de nature argileuse ou calcaire, peut constituer un facteur déclenchant du phénomène de retrait-gonflement.
En effet, les racines soutirent par aspiration l'eau du sol. Cette succion crée un gradient de la teneur en eau de sol qui peut se traduire par un tassement localisé du sol autour de l'arbre. Si la distance au bâti n'est pas suffisante, cela entraînera des désordres dans les fondations. On considère en général que l'influence d'un arbre adulte, via ses racines, se fait sentir jusqu'à une distance égale à une fois et demi sa hauteur mais ceci est variable selon les espèces arborées.

MODE D'ACTIONS DE LA BARRIÈRE PHYSICO-CHIMIQUE ANTI-RACINE TERMIFILM UV+

La barrière physico-chimique anti-racine Termifilm® UV+ canalise la croissance des racines et, par déviation de leurs trajectoires, guide les racines là où elles peuvent se développer.


- L'effet anti-racine ne peut être provoqué que par un contact spécifique entre les racines et le film.
- Après contact direct, la croissance des racines ralentit pour ensuite s'arrêter. Les pointes des racines lignifient à la zone de contact.
- L'influence du film sur la croissance des racines est localisée. Les racines situées à proximité immédiate, qui n'ont aucun contact avec le film ne sont pas affectées. De fait, le volume de prospection des racines n'est pas réduit. Il n'impacte pas la croissance de l'arbre (maintien de l'équilibre couronne/racines).

Cette solution simple à mettre en œuvre est efficace pour protéger les zones du sol qui ne doivent pas être gênées ou attaquées par les racines sans nuire aux arbres et aux plantes. Non herbicide, son efficacité est validée et vérifiée par le test CEN/TS 14416.
Innovation S&C Bâtiment (Groupe Berkem) brevetée en France, en Europe et en Asie

La gamme de solutions Physico-chimiques

Spécialisé dans la formulation de solutions chimiques destinées au bâti, le Pôle Formulation du Groupe Berkem offre depuis près de 50 ans des produits qui améliorent les performances des matériaux en termes de durabilité.
La société S&C Construction, filiale du Groupe Berkem, propose dans ses gammes de solutions le dispositif préventif termite et racine Termifilm®. Ce dispositif est constitué notamment par un film vert en polyéthylène contenant des substances actives, intégrées dans sa masse. Il se déroule sur le terrain, avant le coulage de la dalle, à l'interface du sol et du bâti ou de réseaux enterrés ou de végétaux, pour créer une barrière physico-chimique infranchissable.

Un procédé breveté, efficace et respectueux de l'environnement

Adaptable à tous les systèmes constructifs, le dispositif Termifilm® UV+ est le produit idéal pour protéger le bâti, maisons traditionnelles, ERP, bâtiments industriels, maisons à ossatures bois (MOB), extensions…

✓ SAIN

Le procédé de fabrication breveté du Termifilm® UV+ est issu d'une technologie innovante qui consiste à greffer des substances actives (insecticide, anti-racine) directement dans le polyéthylène. Ce procédé unique fait que le film est non délavable. Il n'y a aucun risque de pollution liée à la diffusion de la matière active dans les sols, les eaux de surface et les nappes phréatiques.

Respectueux des utilisateurs, de l'environnement et des occupants des locaux, il est aujourd'hui le seul film physico-chimique du marché non étiqueté (absence de classement TOX-ECOTOX validé par l'absence de pictogrammes de danger).
Répondant aux exigences de traitement promulgué par l'arrêté du 27 juin 2006 relatif à l'application des articles R112-2 à R112-4 du code de la construction et de l'habitation, le Termifilm® UV+ est parfaitement adapté aux constructions H.Q.E. (Haute Qualité Environnementale).

✓ FIABLE ET GARANTI

L'ensemble du dispositif Termifilm® UV+ est certifié CTB-P+ dans le cadre des traitements préventifs contre les termites. Cette certification atteste de la bonne efficacité du produit et de la maîtrise du risque TOX-ECOTOX donc vis-à-vis de la santé humaine et de l'environnement.

Le traitement avec Termifilm® UV+ bénéficie d'une efficacité garantie. En effet, Termifilm est utilisé avec succès depuis plus de 19 années y compris dans les zones très infestées (DOM). Des tests de vieillissement artificiels ainsi que les tests de plein champ démontrent que le produit n'a subit aucune perte de performance !
Son efficacité contre les racines est, elle, validée et vérifiée par le test CEN/TS 14416.

✓ POLYVALENT

Il constitue une solution préventive ultra efficace qui interdit aux termites et aux racines l'accès aux bâtis. Il offre aussi une résistance renforcée aux UV lors d'exposition prolongée sur les chantiers de grande envergure.


MISE EN ŒUVRE DU FILM

La mise en œuvre du Termifilm® UV+ est modulable selon les caractéristiques de la construction (configuration sur terre-plein, sur vide sanitaire ou sur sous-sol) et sa situation en zone sismique ou non ou zone végétalisée.
Rapport d'essai du FCBA n°401/10/222F/C du 04/06/2013

Caractéristiques du Film
Film polyéthylène de couleur verte
Matières actives : insecticide et anti-racine
Epaisseur : 150 microns
Perméance : < 3,5 g/m2 en 24 h
Résistance à l'impact : ≥ 350 g
Efficacité anti-termite : létale par contact
Produit certifié CTB-P+
Rouleau de 150 m2 - Largeur x longueur : 6 x 25 m - Poids : 22 kg
Marchés ciblés : Maison individuelle neuve, Maison à Ossature Bois, ERP, bâtiment industriel, projets d'extension.
Aménagements extérieurs neufs tels que garages, chalets, piscines, terrasses...
Réseau de distribution : Négoces en matériaux (Gros œuvre)

DES PRODUITS COMPLÉMENTAIRES POUR GAGNER EN TEMPS DE POSE ET EN PERFORMANCE

Granulés anti-termite TERMIGRANULS®

Pour assurer la continuité de la barrière anti-termite lors d'une rupture du film Termifilm® UV+ (passage de gaines électriques…), S&C Construction propose les Termigranuls®, des granulés de polyéthylène anti-termite.
À l'efficacité anti-termite certifiée CTB-P+, ces granulés de polyéthylène greffés avec une molécule insecticide sont non polluants et ne se délavent pas dans le sol. Ils sont parfaitement adaptés aux constructions H.Q.E. (Haute Qualité Environnementale) et bénéficient d'une garantie décennale sur la durée d'efficacité.

MISE EN ŒUVRE DES GRANULÉS
Mélanger les granulés Termigranuls® à 10 % à la terre de remblai non motteuse.

Caractéristiques
Granulés polyéthylène de couleur verte
Matière active : insecticide
Dimensions : 3 x 5 x 3 mm environ
Conditionnement : seau de 6 kg et de 1,5 kg
Efficacité anti-termite : létale par contact
Produit certifié CTB-P+
Taux de mortalité des termites : 100 % à 24 h après contact de quelques mn
Réseau de distribution : Négoces en matériaux (Gros œuvre)


Enduit anti-termite hydrofuge TERMIFUGE

Pour protéger les ouvrages enterrés contre les infiltrations d'humidité et les attaques de termites, S&C Construction propose le Termifuge, un enduit de fondation noir bitumineux en phase aqueuse.
Cet enduit, certifié CTB-P+, forme un film continu sur le support sur lequel il est appliqué. Fortement adhérent, il imperméabilise la surface évitant ainsi toute pénétration de l'eau par capillarité. Il contient également une molécule insecticide, létale contre les termites. Le Termifuge ne se délave pas dès qu'il est sec.
Parfaitement adapté aux surfaces verticales et aux endroits difficilement accessibles avec le film, le Termifuge offre une protection complémentaire, efficace anti-termite et hydrofuge des murs de fondations.

MISE EN ŒUVRE DU TERMIFUGE
Le Termifuge s'applique sur supports secs et dépoussiérés, en 2 couches croisées, à la brosse ou au rouleau. Consommation : 300 à 400 gr/m². Protéger de la pluie jusqu'au séchage complet.


Caractéristiques
Enduit noir bitumineux prêt à l'emploi
Matière active : insecticide
Produit certifié CTB-P+
Conditionnement : seau de 20 L et bidon de 5 L
Réseau de distribution : Négoces en matériaux (Gros œuvre)


Manchon pour les canalisations TERMISOX

Pour apporter une protection optimale anti-termite et anti-racine au niveau des retraits de bétons présents autour des canalisations d'évacuations d'eaux, S&C Construction propose le Termisox.
Certifié CTB-P+, Termisox bénéficie des 18 ans d'expérience de Termifilm UV+ et de sa technologie (molécule insecticide greffée dans du polyéthylène). Ce manchon s'adapte à tous les types de canalisations rencontrés sur les chantiers. Sa propriété anti-termite lui permet de disposer d'une garantie décennale sur la durée d'efficacité. Sa mise en œuvre est simple et rapide : Termisox se fixe sur la canalisation par collier de serrage ou ruban adhésif.

Non délavable, Termisox respecte les sols et ne diffuse pas dans les nappes phréatiques.


Caractéristiques
Film polyéthylène de couleur verte
Matière active : insecticide et anti-racine
Epaisseur : 150 microns
Perméance : < 3,5 g/m2 en 24 h
Résistance à l'impact : ≥ 350 g
Produit certifié CTB-P+
Conditionnement : une pochette de 2 manchons


Dispositif Termifilm® UV+ = FILM + GRANULÉS + TERMIFUGE + TERMISOX
Des solutions modulables, innovantes et efficaces quelque soit le système constructif à mettre en œuvre.


ET TOUJOURS + DE SERVICES ASSOCIÉS POUR UN RÉSULTAT IRRÉPROCHABLE !

Accompagnement technique et administratif :

- module de formation TERMIFILM, théorique et pratique, sur la plateforme de formations S&C Construction à Gardonne,

- mise à disposition de manuels de pose,

- suivi terrain et sur plans,

- mise à disposition, via un module de déclaration de chantier disponible directement depuis le www.termifilm.fr, d'une attestation de mise en œuvre de Termifilm®, nécessaire à la conformité du chantier, à remettre à la Maîtrise d'Ouvrage.

Réseau agréé de partenaires poseurs :

- S&C Construction a établi un réseau de partenaires poseurs des produits de la gamme Termifilm®. Ce réseau d'applicateurs agréés est engagé dans un partenariat Qualité avec S&C Construction. Choisis pour leur compétence et leur sérieux, les professionnels adhérents, formés et encadrés dans la mise en œuvre de dispositif anti-termite Termifilm apportent une réponse fiable et adaptée aux projets de construction.

Homologation : France métropolitaine, Espagne, Ile Maurice, Australie, Asie du Sud-Est, USA

S&C CONSTRUCTION DU GROUPE BERKEM
UNE EXPERTISE DURABLE AU SERVICE DES PROFESSIONNELS ET DES CONSTRUCTIONS

1964 : création de Sarpap et de son site de production à Gardonne (24), spécialisé dans la formulation de solutions de préservation des bois
1990 : 1ère mise sur le marché de produits Sarpap en phase aqueuse pour le traitement des bois
1996 : obtention de la certification ISO 9001 aujourd'hui version 2008
1997 : mise sur le marché de produits destinés au traitement des matériaux durs (carrelage, dallage…) référencés chez les négociants en matériaux sous la marque Sarpap
2001 : Sarpap intègre le Groupe BERKEM
2009 : Opération de croissance externe sur le marché de la préservation du bois
2012 : Sarpap & Cecil Industrie est un des acteurs majeurs français et européen en fourniture de solutions de préservation pour les professionnels des transformations du bois
2013 : Division des activités du Pôle Formulation en sociétés, filiales du Groupe Berkem. S&C Construction commercialise les gammes Termifilm®, XILIX et SARPAP.

Le Groupe Berkem en chiffres

Plus de 100 collaborateurs
CA 2013 supérieur à 28 millions d'euros
Site industriel de Gardonne (Dordogne) de 50 000 m2
Investissement en innovation de 3 millions d'euros




http://primavera.fr/sarpap/agence-de-relations-batiment-termifilm.htm

Proposé par Primavera communication
Le 03/25/2014